Culture scientifique

Une bonne culture scientifique est le fondement d’une recherche de haute qualité. Depuis quelques années, le jugement porté sur la recherche médicale est toutefois critique; une série d’articles publiés dans «Lancet» en 2014, sous le titre «increasing value – reducing waste», en est un bon exemple. En parallèle, le manque de jeunes chercheurs pose un problème croissant.

L’ASSM perçoit un lien direct entre ces deux problématiques et propose dans une feuille de route (août 2016) des mesures concrètes pour améliorer à la fois la culture scientifique et les perspectives de la relève dans la recherche.

 

Cette nouvelle feuille de route s’inscrit dans le sillage de documents précédents, tels que la feuille de route «La médecine comme science», le rapport du groupe thématique «Relève pour la recherche clinique en Suisse» et les «Recommandations pour des carrières académiques respectant l’équité entre les genres» des Académies suisses des sciences.

 

En Novembre 2016, le Sénat de l’ASSM a décidé d’instaurer le groupe de travail suivant pour accompagner la mise en oeuvre des mesures proposées dans la feuille de route récemment publiée:

  • Prof. Henri Bounameaux, Genève (Présidence)
  • Prof. Claudio Bassetti, Berne
  • Prof. Beatrice Beck Schimmer, Zurich
  • Dr Katrin Crameri, OFSP, Berne
  • Prof. Jürg Hodler, Zurich
  • Prof. Primo Schär, Bâle
  • Prof. Dominique Soldati-Favre, FNS, Genève
  • Dr Myriam Tapernoux, ASSM, Berne (ex officio)
  • Prof. Jean-Daniel Tissot, Lausanne

 

 

Une priorité pour les Académies

Aux yeux des Académies suisses des sciences, le sujet de la culture scientifique est une priorité transversale, qui dépasse les frontières entre les disciplines ou entre les pays. En 2014, elles ont ainsi organisé un colloque intitulé «Une nouvelle culture de la science est-elle nécessaire?» en conjonction avec les académies allemandes et autrichiennes des sciences.

 

Lien vers le rapport du colloque de juillet 2014

 

CONTACT

lic. phil. Valérie Clerc
Secrétaire générale