Dr Michael Röthlisberger se tient volontiers à votre disposition pour toutes vos questions.
Tél. 031 306 92 76

Tableau synoptique

Subsides 2014 - 2015

Recherche en soins palliatifs


La Confédération et les cantons ont décidé d’encourager les soins palliatifs en Suisse dans le cadre de la plateforme «Politique nationale de la santé». Dans la «Stratégie nationale en matière de soins palliatifs», des objectifs ont été fixés pour développer l’offre en soins palliatifs. Pour ce faire, cinq projets partiels ont été définis. Tandis que des progrès évidents ont été accomplis dans quatre d’entre eux (sensibilisation, soins, formation, financement), le cinquième domaine (recherche) n’a évolué que dans une moindre mesure.
 
L’Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) a, depuis longtemps, reconnu l’importance des soins palliatifs et s’est engagée dans ce domaine avec – entre autres – l’élaboration de directives éthiques, le soutien financier de la société de discipline et la coopération avec l’organisation «pro palliative care». L’ASSM est convaincue que la recherche a un rôle important à jouer dans l’établissement des soins palliatifs et – en tant qu’institution de promotion de la recherche – se fait un devoir de soutenir ce domaine de recherche dans les prochaines années. L'ASSM, en collaboration avec la Fondation Stanley Thomas Johnson et la Fondation Gottfried et Julia Bangerter-Rhyner,  souhaite contribuer à l’établissement et au développement des soins palliatifs en Suisse.

Le programme de soutien «Recherche en soins palliatifs» poursuit les objectifs suivants:
  • développer durablement, à moyen ou à long terme, les compétences et les infrastructures dans le domaine de la recherche sur les soins palliatifs en Suisse;
  • garantir une excellente qualité des projets de recherche dans le domaine des soins palliatifs;
  • promouvoir la relève scientifique dans ce domaine; donner à ce domaine une impulsion décisive – également sur le plan personnel – qui lui permette, à l’avenir, de bénéficier de soutiens financiers au même titre que les domaines de recherche concurrents.
Pour ce faire, la Fondation Johnson et la Fondation Bangerter mettent à disposition environ CHF 1 000 000.– par an pour la période 2014 – 2017.
Le recours à différents outils est nécessaire pour atteindre les objectifs du programme de soutien:
 
A. Soutien de projets
  • Pour la réalisation de projets de recherche
  • En règle générale, CHF 80 000.– au maximum, par projet et par année, pour une durée maximale de 3 ans
B. Bourses respectivement prêts individuels
  • Séjours de formation postgraduée ou continue à l’étranger pour jeunes chercheurs dans le domaine de la recherche sur les soins palliatifs
  • En règle générale, CHF 40 000.– au maximum, par personne et par année, pour une durée maximale de 2 ans
  • En principe, la moitié des soutiens est versée comme bourse et l’autre moitié comme prêt

Quels domaines appartiennent à la recherche sur les soins palliatifs ?
L’expression «Recherche en soins palliatifs» couvre un large éventail de questions de recherche; elle englobe notamment
  • le contrôle des symptômes (détresse respiratoire, symptômes
    neuropsychiatriques, symptômes gastrointestinaux, douleur)
  • l’accompagnement psychosocial et spirituel (qualité de vie,
    sens de la vie, proches)
  • des questions éthiques (populations vulnérables, décisions en
    fin de vie, autonomie, suicide)
  • les infrastructures (stationnaires, ambulatoires, interfaces)
Attention - nouvelle procédure de dépôt des requêtes
Étape 1: Enregistrement en ligne de la requête (remplace l'ancien formulaire de demande)
Étape 2: Transmission de la documentation de la requête par e-mail à research@samw.ch
Les candidatures concernant ces aides à la recherche devront être présentées en langue allemande, française ou anglaise.

Règlement
Le règlement du programme de soutien récapitule les critères de sélection et fournit des indications détaillées concernant le programme et la soumission des demandes.
Règlement Pdf

Evaluation des demandes
L’évaluation des demandes est réalisée par une commission d’experts. Elle décide quelles sont les demandes soumises qui seront proposées pour un soutien aux conseils de fondation des deux Fondations.


Date limite d’envoi des demandes : 1er juin 2016

Howald Fosco | [tm]